Car Porn

par Paulie Jan

Ma grosse barre d’acier s’enfonçait lentement dans les flammes, elle entrait en fusion et se répandait dans les moules lubrifiées à mort pour former l’ossature de mon corps. Dans une rotation à pleine vitesse, chaque parties de mon corps étaient usinées, taillées, façonnées, astiquées et emboitées les unes dans les autres. L’une pénétrant exactement l’autre, s’imbriquant à la perfection, glissant avec fluidité d’une courbe à la suivante. Mes entrailles s’érigeaient dans un concert de métal donnant vie à un monument plus dur que l’airain.
Mes pistons dans une agitation frénétique mettaient en branle mes bielles qui propulsaient le jus et les gaz à travers mes canaux, durites et enfin mon gros tuyaux d’échappements solidement amarrés à mon puissant châssis.
Poussant un long râle grave et rauque, je me propulsais à la vitesse de la lumière sur l’asphalte chaud et humide. Je m’élançais dans une course orgasmique qui durera tant que mes fluides continueraient à parcourir chacune des parties de mon corps ultra musclé, bandé et tendu vers le point lointain qui se trouve au terme de la route.

Heinrich Machinasky

Pour Ont Son” composée, interprétée et produite par Paulie Jan

Mixée par David Costa, masterisée par Damien Bolo, illustration par Aldous Massie et montage Alex Dahm